Quel est le délai de conservation d'un e-liquide ?

Quel est le délai de conservation d’un e-liquide ?

Vous avez trouvé du plaisir en optant pour la cigarette électronique, car en plus d’offrir plus de sensations, elle propose aussi un bon nombre de saveurs ? Vous vous posez alors des questions concernant le délai de

conservation des e-liquides, leur date limite de consommation, ou bien le danger qu’ils présentent une fois la date dépassée ? En parcourant cet article, vous allez tout comprendre sur le mode de conservation de votre e-liquide ainsi que sur sa validité.

Quelles sont les différences entre DLUO et DLC ?

Le terme DLUO signifie la Date Limite d’Utilisation Optimale, tandis que DLC veut dire Date Limite de Consommation. Il y a une nuance entre les deux et il ne faut pas les confondre. La DLUO indique seulement le mois et l’année et elle est seulement à titre informatif. De ce fait, même si elle est dépassée, le produit reste consommable et ne sera pas nocif pour celui ou celle qui l’utilise. Néanmoins, il se peut que le e-liquide ait moins de saveur, ou, soit moins efficace en matière de sevrage à la nicotine. Les e-liquides ont en général une DLUO de 2 ans.

La DLC est par contre une indication complète de la date limite de consommation (jour + mois + année). La DLC a donc un caractère impératif, c’est-à-dire, si elle est dépassée, il est préférable de ne plus consommer le produit.

Quelle est la durée de vie d’un e-liquide ?

De nombreux vapoteurs ne connaissent pas la durée de vie des e-liquides pour cigarette électronique. Pour rappel, un e-liquide est composé principalement de PG/VG (Propylène Glycol/Glycérine Végétale), de nicotine et d’arômes. Ces composants ont chacun leur durée de vie. Mais en partant de cela, les fabricants ont décidé de limiter la durée d’utilisation d’un e-liquide à 2 ans. Rassurez-vous, il ne s’agit pas ici de la DLC mais de la DLUO. Ce qui signifie que vous pouvez toujours utiliser votre e-liquide dans les meilleures conditions.

Comment savoir si mon e-liquide est périmé ?

Comme la plupart des produits, les e-liquides ont aussi une date de péremption. La DLUO ou la DLC est d’ailleurs indiquée sur le flacon. Il suffit de vous y référer afin de décider de continuer ou non à consommer votre e-liquide. En théorie, la DLUO n’est pas une limite impérative, ainsi, vous n’êtes pas obligé de jeter le produit immédiatement. Dans le cas d’une DLC, il vaut mieux arrêter sa consommation et acheter un nouveau flacon.

Quelques conseils pour bien conserver vos e-liquides

Il est important de garder le bouchon du flacon ou du bidon fermé après chaque utilisation. Il est aussi recommandé de les conserver dans un endroit sombre et sec, de type placards et tiroirs. En outre, la température peut effectivement modifier leur goût, d’où l’importance de bien choisir l’endroit où vous les stockez. Certains vapoteurs conservent leurs e-liquides au réfrigérateur en été. En essayant cette option, n’oubliez pas de sortir la bouteille quelques heures avant de le consommer. Cela permet au e-liquide d’avoir une température ambiante et évite tout problème de vaporisation.

Comment conserver le plus longtemps possible son e-liquide ?

Il existe d’autres moyens efficaces pour conserver le plus longtemps possible vos e-liquides. Trois aspects entrent en jeu dans leur conservation : la lumière, l’oxygène et la température.

• La lumière : les bases nicotinées devront être entreposées dans l’obscurité, car la nicotine va se décomposer lorsqu’elle est soumise aux rayons UV.

• L’oxygène : l’air active l’oxydation de la nicotine, donc il ne faut pas laisser trop longtemps le bidon ou le flacon de votre e-liquide ouvert si vous prévoyez encore l’utiliser.

• La température : l’idéal est de déposer vos e-liquides dans un endroit où la température est comprise entre 10 à 18°C. Cela va densifier le PG et la VG tout en limitant les déplacements des molécules qui se trouvent dans le flacon.

Quels sont les éléments à éviter pour une bonne conservation ?

Pour une bonne conservation de vos e-liquides, ces éléments sont à éviter définitivement :

– L’exposition aux rayons ultra-violets ;
– L’exposition à la chaleur ;
– Laisser à l’air de pénétrer dans le flacon ;
– Le stockage dans un endroit humide.

Chaque composant du e-liquide a t-il son temps de conservation ?

Les éléments qui composent le e-liquide ont chacun leur durée de vie, à savoir : celle du Propylène Glycol ou PG et de la Glycérine Végétale VG est de 2 ans, celle de la nicotine est de 5 ans et celle des arômes est de 12 à 18 mois. Outre les conseils de conservation cités auparavant, les fabricants recommandent également de bien agiter le flacon avant de verser le e-liquide dans le réservoir de la cigarette électronique. Cela évite à l’arôme de rester au fond et fera ressortir en même temps la vraie saveur de la recharge.

Comment conserver les e-liquides DIY ?

Vous préférez réaliser vous-même votre e-liquide pour avoir une grande quantité de recharge ? Cela implique pourtant plus de rigueur en matière de conservation. Afin d’éviter l’oxydation, répartissez le liquide à grande quantité dans de petites bouteilles. Ensuite, remplissez les flacons à raz bord pour ne laisser aucune chance à l’air d’y pénétrer. Vous pouvez même sceller chaque bouchon à l’aide d’un ruban adhésif pour isoler totalement le contenu. Et enfin, le principe reste le même pour ce qui est des conditions de conservation.

Ajouté dans :