Le tabac et la cigarette en France

Le tabac et la cigarette en France

Le tabac, la plante, c’est quoi ?

Le tabac est le nom commun que l’on donne à la plante Nicotiana tabacum, une espèce originaire d’Amérique centrale et appartenant à la famille des

Solanacées, comme la jusquiame, la mandragore, la belladone ou la datura. La simple évocation de ces noms suffit en général à faire frémir un botaniste, puisque toutes ces espèces sont plus ou moins toxiques (voir très toxiques, cf la datura). Le tabac est cultivé aujourd’hui partout dans le monde, que ce soit en Amérique, en Europe, ou en Asie. Des multiples variétés ont été mises au point par les cultivateurs. Il suffit par exemple de faire un tour à Cuba pour comprendre que le tabac, dans certaines régions, est aussi important culturellement que le vin peut l’être chez nous.

Le tabac ces 500 ans d’histoire

L’utilisation du tabac en Europe remonte au 16eme siècle, peu après son importation sur le continent par les premières expéditions vers le nouveau monde. Jean Nicot l’introduit en France en l’envoyant à la reine Catherine de Médicis afin de soigner les migraines de son fils François II. C’est ainsi que le tabac devient l’herbe de la Reine, et sa diffusion se propage auprès des apothicaires. C’est ainsi que la plante prend le nom de nicotiane dans un premier temps. Son premier usage se fait alors médical, et le tabac est prescrit pour de nombreuses pathologies.

En 1629, le cardinal de Richelieu instaure une taxe sur les ventes de tabac. Puis, le commerce du tabac devient un monopole royal grâce à Colbert. On ne peut pas encore parler d’industrie du tabac à proprement parler, puisque la révolution industrielle n’aura lieu que dans quelques siècles, néanmoins on voit ici apparaître les prémisses de ce concept…Ainsi que celui de monopole d’Etat !

Vers la fin du 18eme siècle, un médecin conçoit un tabac “désintoxiqué” et l’usage de la plante tend à s’étendre à travers l’Europe pour ses vertus médicinales : on est encore bien loin de la réalité et des connaissances scientifiques modernes. L’usage de plante en médecine est une tradition séculaire, malheureusement, l’histoire a aussi démontré que ce type de connaissances s’échafaudait trop souvent sur un mode de recherche de type “erreur / correction”… Ce n’est que vers 1775 que l’on commence à soupçonner un lien entre le tabac et diverses maladies cardio-vasculaires ou pulmonaires. Il faudra attendre le début du 20eme siècle pour que soit enfin étudié très sérieusement le lien entre la consommation de tabac et ses effets sur le larynx, la voix, la gorge et d’autres troubles cardio-vasculaires, ce après que de nombreux tests sur les décoctions de tabac et autres extraits de fumée aient tués de nombreux patients ou animaux, lors d’expérimentations un peu hasardeuses…

Finalement, le 20eme siècle sera celui de la prise de conscience des dangers réels de la consommation du tabac : plusieurs siècles de recul et de recherche, couplés aux progrès en médecine et en imagerie médicale, permettent de mettre en évidence les liens irréfutables entre la consommation de tabac et de très nombreuses maladies ou pathologies.

La guerre contre le tabac commence quand ?

Dès le début du 20ème siècle, on commence à considérer le tabac comme un véritable mal industriel. Cependant, la consommation est encore très profondément ancrée dans les mœurs et dans l’imaginaire collectif comme un signe de virilité, de force, ou comme une marque sociale d’intégration. Les nombreux rituels sociaux qui existent et structurent la consommation étayent d’autant plus la pratique et l’assoit  dans une légitimé culturelle qui demandera plus d’un siècle à être remise en cause. L’après seconde guerre mondiale voit apparaître ses premières campagnes de prévention, et les lois sur la communication et les contraintes en terme d’affichage fleurissent. L’industrie du tabac n’a plus les faveurs des autorités. Le régime fiscal s’alourdit peu à peu, et le public commence enfin à prendre conscience des risques réels qu’il y a à fumer. Toutefois, malgré des campagnes de prévention et d’information de plus en plus agressive, on ne note pas de recul du marché (sauf en 2012, ou les ventes auraient reculé d’environ 5%). L’addiction est bien réelle, et arrêter de fumer est un véritable parcours du combattant.

Quel sont les ravages du tabac pour la santé ?

On estime que la mortalité liée au tabac avoisine les 66 000 morts par an, juste pour la France, et environ 5 Millions de personnes dans le monde. La liste de pathologies liées au tabac reste tout simplement impressionnante : cancers de la gorge, du larynx, des poumons, de l’estomac, de la prostate, de la vessie, leucémies, troubles pulmonaires chroniques, affaiblissement du système immunitaire, cancer de la peau, du colon, lymphomes, dangers pour les dents, les gencives, baisse du taux de fécondité, intoxication chronique au monoxyde de carbone, le tabac est un poison, qui tue lentement, mais surement. Un fumeur régulier sur deux va mourir des suites de son addiction au tabac, sa donne à réfléchir non ?

Conclusion

L’histoire ne se répète pas, elle bégaie. Combien d’entre nous ont reçu de leurs ainés le message “ne commence jamais à fumer”, et se sont pourtant fait piéger par le tabac ? Ceux-là tiennent aujourd’hui, pour une quasi-totalité d’entre eux, le même discours. Le fléau tabagique surfe sur les générations et traverse l’histoire, pour l’instant sans trop de heurts. Seulement, il n’est jamais trop tard pour bien faire, et la lutte contre le tabac est aujourd’hui une problématique de santé publique majeure.

Pourquoi les fumeurs (fumeuses) souhaitent passer à la cigarette électronique ?

Depuis 2010 maintenant beaucoup de fumeurs ce tourne vers la cigarette électronique, bien que à ce jour non reconnu comme un outil qui aiderai les fumeurs à arrêter de fumer. De nombreux ex-fumeurs peuvent l’attester désormais. L’usage de la cigarette électronique est l’une des alternatives qui les a aident à réduire considérablement leur consommation de tabac.

Quelles sont les raisons qui vont vous amener à choisir la cigarette électronique ?

En adoptant le vapotage, vous allez éviter de vous empoisonner avec les goudrons et autres substances chimiques (plus de 4000) qui sont toujours mélangées à votre tabac, cause de cancer très grave.

Nous avons mis a votre disposition sur notre blog des articles qui vont vous expliquer, comment et pourquoi la cigarette électronique peu vous aider à réduire votre consommation de cigarette.

 

Ajouté dans :